Passer au contenu principal

Messages

Lauréat 2020 de l’humour en tourisme : GNL Québec !

Ce prix prestigieux est décerné au porte-parole de GNL Québec, M. Stéphane Tremblay,  qui affirme que de voir passer 400 gros navires méthaniers par année dans le fjord du Saguenay sera un nouvel attrait touristique . Il ajoute : «   Vous savez, à Qu é bec, quand on y va, on voit passer un bateau, les gens le regardent passer….   » , a-t-il affirm é récemment en audience publique . Ça c’est un argument de poids et une contribution majeure à l’avenir de notre tourisme ! ( Note du jury : qui ne rêve pas, en effet, de voir passer des méthaniers sur un fjord?) Construire un gazoduc de l’Ontario à travers l’Abitibi, la Maurice et le Saguenay et une méga usine à Saguenay de liquéfaction du gaz naturel provenant de l’Ouest Canadien conjugué à la valse des centaines de navires sur le fjord n’auraient aucune conséquence sur le tourisme, ajoute notre lauréat, champion d’un nouveau tourisme.     Ces projets (le gazoduc et l’usine Énergie Saguenay) n’ont aucun bon sens en 2020 sous de multiples
Messages récents

Plaidoyer pour le tourisme

  La crise actuelle révèle l’importance relative de notre secteur. Loin derrière la santé, l’éducation et l’agriculture, COVID-19 permet de constater que le tourisme n’est pas un service essentiel . Et avec raison dans cette perspective. On peut vivre tous les jours sans voyager et on va survivre mais il nous faut se nourrir, se vêtir, avoir un toit, se garder en santé et assurer l’éducation de nos enfants.   COVID nous met cette réalité en plein visage : les interventions d’urgence de nos gouvernements, donc de notre société  depuis mars dernier et encore aujourd’hui, ne priorisent en rien le tourisme malgré que nous soyons le secteur le plus affecté en terme de pertes d’emplois et de revenus, toute proportion gardée. Nous tous, comme industrie, avions fait des gains importants depuis quelques années afin d’être reconnus en tant que secteur majeur dans l’économie du Québec et du Canada. Aujourd’hui, nous sommes ramenés à la réalité des priorités sociétales en période d’urgence. D’

Après le glamping, la vague du graping ! (GRAtuit-camPING)

         La légendaire Volkswagen   Les «  grapeurs [1] » ne sont pas des touristes mais des visiteurs puisqu’ils ne logent ni en logement commercial, ni en logement privé dans les régions visités. Ils logent dans leur valise qu’est leur roulotte ou leur motorisé. Les maires et les ATR ont tous intérêt à suivre le graping de près.   Le phénomène n’est pas nouveau (pensez à la mythique Westfalia) mais comme bien d’autres activités touristiques, COVID est un puissant accélérant qui se poursuivra encore plus en 2021 pour ce segment très visible de visiteurs. Si vous avez voyagé l’été passé dans les régions, vous avez fait le constat comme moi qu’autant de roulottes et de petits motorisés ne pouvaient entrer dans les terrains de camping réguliers   tellement ils étaient nombreux.   Je sais qu’une bonne partie de ceux-ci d’ailleurs ne «  voulaient pas » loger en terrains de camping payants… Mon instinct me dit qu’on est au début d’une vague (d'une autre sorte!).        

Projet Océania de Beloeil : projet touristique ou résidentiel & commercial ?

  Le gouvernement du Québec annonçait le 18 septembre dernier un investissement de fonds publics de 9 millions de dollars dont 5 millions$ directement d’un fonds touristique incluant 2$M en subvention non-remboursable.   Océania ce sera une piscine à vagues;   une piscine récréative avec une section de bassins à jets;   un espace pour enfants avec jeux d'eau; un bassin de surf;   sept glissades et   une tyrolienne.   Il servira à soutenir des promoteurs immobiliers .  Ce parc aquatique et la valeur touristique qu’on veut y accoler, c’est l’appât, l’apéro.  Voici pourquoi ça ne fait pas de sens d’investir des fonds publics touristiques:   1.        Crise sanitaire  : Nos entreprises existantes doivent jongler avec un avenir incertain et maintenant le gouvernement appuie la création d’un projet qui viendra leur faire directement compétition. A 54km de Beloeil se trouve l’Amazoo de Granby ; à 79km, l’aquaparc du Parc Safari !    Nos fonds publics doivent servir dans le co

Un nouveau tourisme, partie III: Agir ensemble maintenant

Après avoir réalisé les constats de la situation actuelle en tourisme et dans la société, pris acte des nouvelles tendances, rappelé l’urgence climatique et suggéré 6 orientations en tourisme pour le Québec:  on fait quoi maintenant? On commence par quoi? Voici donc quelques suggestions inspirées des meilleures idées d’ici et d’ailleurs. Si nous ne nous prenons pas en main nous-mêmes dès maintenant et tous ensemble, malgré nos disparités de points de vue et des réalités fort différentes, je vous prédis que nous subirons les changements au lieu de les rêver.     LA VIDÉO 13 minutes   TABLE DES MATIÈRES 12 ACTIONS Action # 1: Communiquer entre nous Action # 2: Création immédiate d’un OBNL indépendant politiquement  Action # 3: Soutenir individuellement le Pacte pour la transition Action # 4: Réaliser un «Plan Vert en tourisme» Action # 5: Maintenir une capacité minimale en tourisme Action # 6: Exiger minimalement la libre circulation entre les provinces canadienn