Passer au contenu principal

Messages

Je voudrais qu’on soit Hawaïens ! Ou la sagesse de choisir un nouveau tourisme

      «  Malama Hawaii Experience  » d’Outrigger Hotels and Resorts comprend une activité d’écovolontourisme dans la réserve naturelle privée de Kualoa Ranch. Crédit photo : Outrigger Hotels and Resorts.  Certains rêvent pour échapper à la réalité,  d’autres rêvent de changer la réalité     -   Soichiro Honda   Aujourd’hui, une majorité de résidents (65 %) , d’entreprises touristiques avec le support de l’Hawaii Tourism Authority — qui est l’une des destinations touristiques les plus populaires de la planète et très dépendante économiquement du tourisme —, toutes ces parties ne veulent pas recevoir à court terme les touristes. Plus étonnant, ils ne souhaitent vraiment pas revenir au tourisme d’avant COVID  !   Nous, au Québec, rêvons plutôt de revenir en février 2020, dans le monde d’avant. Oublier cette «  parenthèse  » de crise sanitaire mondiale. Nous surfions allègrement sur la vague d’une croissance infinie du tourisme. Les dernières années furent remarquables relativement
Messages récents

Tourisme 2021 : statut sur les prévisions et les tendances

  I l y a une certitude pour 2021 : dès que les gens seront vaccinés avec en bonus des médicaments éprouvés, l’intérêt pour le voyage se transformera en réalité. Voyages d’agrément suivi des voyages d’affaires. Québécois au Québec comme en 2020, suivi des Canadiens au Canada et selon notre gestion des frontières et d’ententes internationales, enfin viendront les touristes internationaux. Voici quelques données et tendances colligées par trois journalistes du New York Times, le 22 décembre dernier. Seul commentaire/ajout de ma part : la prise de conscience des voyageurs et de multiples entreprises touristiques en regard des enjeux du tourisme durable (changements climatiques, pollution, perte de la biodiversité, etc.) deviendra, et heureusement, une tendance lourde cette année.:   1.        Preuve de vaccination pour prendre l’avion. Il n’y a pas encore une norme unique de contrôle en place, mais des pays (comme Israël, le champion actuel du vaccin) le font déjà et des compagnies

2020 se termine mieux pour le tourisme durable !

    COVID-19 continue de secouer sérieusement le secteur touristique qui ne rebondira pas avant 2022...Surtout le tourisme urbain.   Du côté climatique, 2020 aura été l’une des trois années parmi les plus chaudes de l’histoire récente de la planète ou si vous préférez (fâcheusement) une des plus froides des 50 prochaines années !   Mais on termine l’année mieux que son début. Plusieurs bonnes nouvelles  : Les gouvernements du Québec et du Canada viennent d’annoncer leur plan vert avec 2050 comme année cible pour la carboneutralité . On peut les critiquer (et on le fera) en constatant l’urgence climatique réelle versus les actions timides planifiées dont les couteuses subventions aux énergies vertes et le «  faux pansement » des crédits carbone à prix trop bas (22$ la tonne) pour y parvenir mais minimalement, cet enjeu planétaire est pris au sérieux par nos gouvernements. Une remise en question de notre modèle économique (croissance, iniquité sociale, déficit démocratique) et le

Lauréat 2020 de l’humour en tourisme : GNL Québec !

Ce prix prestigieux est décerné au porte-parole de GNL Québec, M. Stéphane Tremblay,  qui affirme que de voir passer 400 gros navires méthaniers par année dans le fjord du Saguenay sera un nouvel attrait touristique . Il ajoute : «   Vous savez, à Qu é bec, quand on y va, on voit passer un bateau, les gens le regardent passer….   » , a-t-il affirm é récemment en audience publique . Ça c’est un argument de poids et une contribution majeure à l’avenir de notre tourisme ! ( Note du jury : qui ne rêve pas, en effet, de voir passer des méthaniers sur un fjord?) Construire un gazoduc de l’Ontario à travers l’Abitibi, la Maurice et le Saguenay et une méga usine à Saguenay de liquéfaction du gaz naturel provenant de l’Ouest Canadien conjugué à la valse des centaines de navires sur le fjord n’auraient aucune conséquence sur le tourisme, ajoute notre lauréat, champion d’un nouveau tourisme.     Ces projets (le gazoduc et l’usine Énergie Saguenay) n’ont aucun bon sens en 2020 sous de multiples