Passer au contenu principal

Messages

Vols d'espoir: le réveil de régions grâce à Air Canada

Lundi dernier, 12 heures avant qu’Air Canada annoncela fin de certaines liaisons aériennes au Québec, j’écrivais sur ce blogueque cette compagnie a toujours démontré « …un total désintérêt du tourisme au Québec sauf de vendre plus de billets les plus chers possibles… »  Il est loin le temps où je nolisais des Dash-8 d’Air Alliance (aujourd’hui le «  Jazz » d’Air Canada) tous les dimanches pour amener des groupes de Québécois à la Baie-James. Ce qui ne change pas depuis ces 30 dernières années, c’est l’attitude impératrice d’Air Canada envers ses clients et envers les régions du pays. Mais ce qui a changé tout récemment et que cette compagnie n’a pas encore saisi, c’est que bien des citoyens et des élus en ont plein leurs casques des multinationales pour qui le rendement envers les actionnaires et ses gestionnaires prime sur tout incluant l’intérêt des citoyens et des communautés qui souhaitent se développer durablement. La réaction affirmée des maires de Gaspé, Matane, Baie-Comeau et …
Messages récents

Ne perdons pas Air Transat

J’espère qu’Air Canada ne mettra pas la main sur Air Transat, ce transporteur québécois si essentiel à la venue des touristes européens.  Avec Air Canada, nouveau proprio, malgré que cette compagnie affirme son intention de garder distinctes les marques, ce serait pour nous :·Une hausse des prix·Un service à la clientèle faible ·La langue française malmenée comme depuis des décennies·Un total désintérêt du tourisme au Québec par  Air Canada sauf de vendre plus de billets les plus chers possibles à l’intra et en hors-Québec avec la création d’un unique duo (Air France/Air Canada) sur notre principal marché d’outre-mer : la France, avec ses 400 000 visiteurs.COVID-19 et ses répercussions risquent de mettre à mal cette acquisition et c’est tant mieux (désolé pour les actionnaires actuels). S’il est un secteur où le gouvernement du Québec devrait investir c’est bien celui-là et non pas dans Bombardier avec son éthique financière douteuse ou le Cirque du Soleil avec ses paradis fiscaux. Au…

Premières Nations: Virus, planète & tourisme

      LES VIRUSA l’arrivée de Colomb en 1492  en Amérique (492 ans après les Vikings à Terre-Neuve!), il y avait 100 millions d’autochtones.  Une majorité furent décimés (estimé à 93% en 1900) en grande partie par les maladies provenant de l’Ancien monde et contre lesquelles les «Premières Nations » n’avaient pas développé d’immunité : la grippe, la peste bubonique, la fièvre jaune, la variole et le paludisme.En 1535, Jacques Cartier et ses hommes à Cap-Rouge près de Québec infectent les Iroquoiens de la place et plusieurs en meurent contrairement aux Européens qui ne saisissaient pas qu’ils en  étaient la cause. C’était la variole.   En 1763, Lord Amherst, commandant en chef de l’armée britannique en Amérique , ordonnait à l’un de ses colonels d’utiliser des couvertures infectées par la variole : « Vous feriez bien d'essayer d'infecter les Indiens avec des couvertures, ou par toute autre méthode visant à exterminer cette race exécrable. » -Aujourd’hui la peur des virus et des…

Suggestions pour la relance

Relance du tourisme annoncée hier le 11 juin ?Je limiterai mes commentaires sur les incitatifs auprès des Québécois.1. Forfaits avec Explore Québec vont fonctionner si les forfaits sont disponibles avant la fin de l'été; s'il y a en plus que 100 différents avec des expériences variées, s'il y a vraiment un rabais de 25%; si les forfaits correspondent aux intérêts des Québécois et si la capacité est là de livrer du volume. Les forfaits des autres titulaires de permis restreints d'agent de voyage (tourisme d'aventures, pourvoyeurs, ATR) auraient dû également bénéficier d'un rabais de 25%.2. Réduction sur les attraits jusqu'à 40%: si la procédure est simple et si le choix d'attraits est vaste, ça va très bien fonctionner. 3. SÉPAQ à 50% + 1 nuit de camping: ils ne pourront pas répondre à la forte demande. Les parcs régionaux du Québec auraient dû faire partie de cette promotion.Je demeure convaincu qu'un crédit d'impôt pour tous les touristes aurai…

Déconfinement en tourisme : suivons la Norvège et la France !

Si tu gagnes ta vie en tourisme, où voudrais-tu être actuellement ? Surtout pas en Ontario qui déconfine peu; non plus  au Québec qui déconfine mal, mais certainement en Norvège ou en France qui savent s’y prendre comme le tableau ci-après  - que je vous ai préparé-  l’indique.C’est maintenant ou jamais pour sauver la saison touristique au Québec. D’ici au 24 juin, le Québec doit prendre exemple sur la France et la Norvège : pas de limitations de déplacement entre les régions.  Au Québec, on ouvre le tourisme, mais on dit actuellement aux voyageurs de ne pas changer de régions ! Et il faut ouvrir TOUTE L’INDUSTRIE  maintenant (sauf les événements) incluant les restaurants et les bars.  Avec toute la confusion actuelle pour notre industrie, produire enfin une campagne pub  coordonnée avec le fédéral: «  Nous sommes ouverts  et sécuritaires  avec crédits d’impôt comme incitatif pour les touristes » !   ROUGE: Fermé / VERT: Ouvert *Par million, cumulé au 31 mai 2020. Source : https://compa…

Tourisme inexpérientiel au Québec

L’Australie au début des années 2000 a été la 1ère destination à miser sur un tourisme significatif, d’échanges avec les gens de la place, d’apprentissage… Les «  Down under » estimaient, avec raison, qu’il y avait 40%, dans ces années-là, parmi les touristes de notre planète qui  étaient des «  experience seekers » . Je traduisais alors par «  voyageurs » en opposition à un banal «  touriste »,  qui lui s’inscrit plus dans le tourisme de masse, le «  Sodome et  Gomorrhe » de notre industrie contemporaine.Aujourd’hui, il s’agit d’un courant de fonds de vouloir «  vivre » profondément ses voyages. Or, en 2020, COVID-19 est là et met à mal non seulement des millions de travailleurs en tourisme et ses entreprises mais vient en plus dénaturer l’essence même du voyage expérientiel. Je croyais que l’été 2020 serait une occasion en or pour les Québécois de découvrir nos magnifiques régions ce qui aurait des retombées à long terme mais malheureusement, ce qu’on offre à nos concitoyens, c’est …

Le tourisme n’est pas de la coiffure !

M. Arruda, comme c’est vous et votre équipe qui décidez des étapes du déconfinement, permettez-moiun commentaire. Avec votre annonce de l’ouverture prochaine des salons de coiffure, des centres dentaires et même des commerces dans la zone « chaude » de Montréal alors que la très grande majorité des entreprises touristiques demeurent fermées, sans aucun calendrier pour leur déconfinement en ce 21 mai - contrairement à la majorité des pays occidentaux- , je me questionne en quoi le risque sanitaire des PME touristiques des régions est plus élevé qu’un commerce sur le boulevard Saint-Laurent ? Mais surtout, savez-vous qu’en novembre, les pourvoiries, les producteurs en tourisme d'aventures, les campings et les marinas seront fermés alors que les salons de coiffure seront toujours ouverts ? Le tourisme des régions est hautement SAISONNIER contrairement à la majorité des autres secteurs économiques. Il y a une fenêtre d’opération qui débute dans quelques jours et se referme en septembr…