Passer au contenu principal

PMEs touristiques: les 9 priorités en développement durable. Cochez et passez à la suivante!

                  Les jardins du restaurant Terre, Hôtel Alt St. John's de Germain Hotels

Suggestions pour l’entrepreneur(e) face à toutes les opinions, approches, programmes, certifications et formations offertes actuellement en tourisme durable.

Constats

  • URGENCES : Changements climatiques/pollution/biodiversité : impacts négatifs variés, tentaculaires et de plus en plus violents
  • Les 3 conditions de réussite de base pour réussir sa transition : direction/proprios convaincus + employés dédiés + temps/argent
  • Surconsommation et gaspillage doivent être contrôlés
  • La croissance économique mondiale fait que les avancées technologiques vertes ne parviennent pas à faire diminuer les GES (solaires/olien : 4% de l’énergie en 2023; e-auto : 3%)
  • Nouvelle vision du tourisme : tenir compte des citoyens (bonheur, logement, iniquité…) et de la nature, avec ses services écosystémiques, qui ne sont pas illimités
  • Chaque citoyen de la Terre (2t)  et chacune des entreprises aura son budget carbone annuel sous peu
  • Responsabilité de la transition : les PMEspas les voyageurs
  • Les GES en tourisme, c’est le transport à 75% :
    • Nos clients
    • Nos employés (déplacements domicile/travail; déplacements professionnels)
    • Nos fournisseurs de services
  • Il faudra tôt ou tard répondre à la pression croissante des gouvernements (écoconditionalité/écofiscalité/rapports annuels obligatoires), des partenaires, des investisseurs, d’intermédiaires marketing comme les agences et de certains clients (corporatifs)
  • Deux catégories d’actions : atténuation (objectif : carbone neutre/compensation* net zéro et même net positif) et adaptation/résilience

*La majorité des programmes de compensation afin de s’autodésigner «carboneutre» sont dans la catégorie de l’écoblanchiment. Contribuer à un programme de compensation qui permet  de couper directement dans les énergies fossiles, voilà une solution valable.

9 actions prioritaires pour PMEs

  1. Diagnostic GES (outil  gratuit «BGT», version Excel avec TDQ/AEQ) pour ensuite se DÉCARBONER : la priorité des priorités
  2. Diagnostic global (social, environnemental, économique; outil Web gratuit avec HD Marketing)
  3. Tableau de bord avec une dizaine de cibles précises (outil gratuit, version test Excel en cours avec ÉAQ)
  4. Appliquer les 5 R, car les ressources naturelles sont limitées : Refuser, Réduire, Remplacer, Réutiliser, Recycler. Concrètement, en ordre prioritaire :
    1. Systématiquement, comme PME ou municipalité, tout déplacement: à pied : 1 km et moins; à vélo : 5 km et moins, e-vélo/petits véhicules électriques : 10 km et moins
    2. Viser le zéro déchet/zéro plastique
    3. Réduire par l’efficacité énergétique
    4. Énergies renouvelables
    5. Moins de viande rouge
  5. Achat local de produits locaux
  6. Végétaliser/protéger/régénérer l’environnement naturel
  7. Communiquer et se vendre différemment (marketing durable et communications responsables), dont indiquer le poids carbone de ses services/forfaits
  8. Adaptation et résilience (outil gratuit Excel OCARA)
  9. Obtenir une certification reconnue GSTC : GreenStep, BCorp, Clé Verte, Biosphère... pour faciliter le financement éventuel et le marketing (Google Travel, Expedia, Booking…)

Sans un support financier direct aux PMEs, il est utopique de penser réaliser ces 9 actions prioritaires, pour une vaste majorité de nos PMEs touristiques! Ceci exige plus qu’une banque de 20 heures d’un(e) écoconseil(-lère) externe. Que ce soit en temps ou en argent (nouveaux équipements, électrification, aménagements…), un fonds direct de soutien aux entreprises est nécessaire. Nos gouvernements devraient contribuer à un fonds de soutien simple et accessible, géré régionalement/par secteur. Lequel fonds serait bonifié par une taxe verte volontaire des visiteurs sur le modèle des 20 hôtels montréalais, membres de l’AHGM.


Jean-Michel Perron

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arrivée d’OpenAI

  30 novembre 2022 : la journée où l’intelligence artificielle interpella sérieusement les métiers du tourisme OpenAI, le robot le plus avancé - accessible gratuitement à tous - va transformer le tourisme. Mon gendre français qui gère une boîte de conception de jeux vidéo à Bordeaux m’a initié à ce nouvel outil « révolutionnaire » qui va transformer nos façons de travailler et de voyager.  Certains prédisent même la fin de Google, d’autres la disparition de certains métiers. Je m’y suis inscrit le 3 décembre dernier et je fais partie du million d’utilisateurs enregistrés dès la 1re semaine.  C’est gratuit au départ, mais selon les blocs d’heures requis, différents forfaits sont offerts. Deux sections distinctes : le «  Playground   »  qui peut intégrer des applications personnalisées. Et il  y a le clavardage polyglotte  par le robot conversationnel - ChatGPT - très rapide et efficace (malgré des erreurs spécifiques telles qu’indiquer la présence de restaurants Michelin à Montréal ou

12 inspirations en tourisme durable au Québec

  Il y a deux semaines je vous parlais de destinations internationales inspirantes en durabilité , en nouveau tourisme. Aujourd’hui, regardons ce qui se fait ici au Québec. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait l’inventaire exhaustif de ces individus et de ces entreprises touristiques fermement engagées dans une transition durable, mais ces 12 organisations/personnes sont définitivement inspirantes. Pour retrouver nos principaux leaders engagés en durabilité, les membres de la nouvelle organisation Tourisme durable Québec — près de 200 — en constituent la base.   1.     Monastère des Augustines : la poursuite d’une mission historique   !   Dans le Vieux-Québec, un des grands leaders de la transition durable au Québec. Les dernières Augustines encore vivantes à Québec ont de quoi être fières. Premier hôpital en Amérique du Nord — l’hôtel Dieu — (1639), cet hôtel concept poursuit la mission vers une santé globale. Les actions en durabilité sont exhaustives et se déclinent dans l

Devenir une icône touristique, quelle est la recette magique ? 3 nouvelles icônes en 2022 à Montréal, au Massif et à Saint-Faustin

  Tout le monde le sait, une de nos forces au Québec, c’est la créativité. Alors laissons-la s’exprimer et supportons-la financièrement.  Plus il y en aura, plus le Québec dans son ensemble sera perçu comme une destination originale à  découvrir. Car, en tourisme, depuis les temps immémoriaux, il  y a deux valeurs universelles menant à la réussite et qui ne changent pas: l’accessibilité et l’unicité .    Saluons ces 3 nouveaux lieux emblématiques  qui sauront attirer les visiteurs, je vous le garantis. Si j’avais à gager un bitcoin, ce serait sur chacun d’ eux.   L’ Anneau de Montréal « Land art » urbain, de jour et de nuit. 50 000 livres, 90 pieds : prouesse technologique (chauffante l’hiver, suspendu dans les airs)  mais surtout une signature architecturale originale en plein centre-ville marquant le retour à une vie plus normale post-covidienne dans le secteur de Place Ville-Marie.  Construite à Trois-Rivières (vous voyez, Montréal a besoin des régions !). «  Ce nouveau symb