Passer au contenu principal

2 + 2 + 2 en 2 minutes, par Jean-Michel Perron #25

2 inspirations – «Bravo»

MANGER MOINS DE VIANDE D’ÉLEVAGE (surtout rouge)!

Quel est l’animal le plus consommé et combien nous en mangeons par an? VOYEZ ICI LA VIDÉO.

Il n’est pas durable de s’approvisionner en protéines animales. La biomasse du bétail est déjà supérieure au poids de tous les autres êtres vivants réunis. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses bonnes alternatives et que d’autres sont en train d’être inventées.

« Une étude rigoureuse publiée dans la prestigieuse revue Science en 2018 révélait que la viande et les produits laitiers ne fournissent que 18% des calories consommées dans le monde, mais occupent 83% des terres agricoles tout en étant responsables de 60% des émissions de GES imputées à l’agriculture. Par exemple, le bœuf le plus écologique injecte 6 fois plus de GES et exige 26 fois plus de terres que les protéines végétales comme les légumineuses. » (Source du texte : Le Devoir). BRAVO!

 

TOURISME GÉNÉALOGIQUE POUR LE QUÉBEC

« La première génération d’immigrés veut survivre, la deuxième veut s’assimiler et la troisième veut se souvenir », écrivait le sociologue Marcus Lee Hansen en 1938. En 2020, environ dix millions d'Américains déclarent avoir des ancêtres français ou canadiens français. C’est un marché touristique de niche à fort potentiel pour le Québec, car la plupart ne connait pas son origine en Nouvelle-France. Même Airbnb s’y intéresse: « En 2019, une enquête Airbnb a révélé que la part des personnes voyageant pour «retracer leurs racines» dans le monde avait augmenté de 500% depuis 2014; la société a annoncé qu’elle s’associait à 23andMe, le service de tests ADN, pour répondre à cette demande, en proposant des voyages dans les terres ancestrales des clients. Ancestry, la société à l'origine du site Web de recherche de famille, s'est associée à une agence de voyages. Les gouvernements allemand et écossais disposent de sites Web consacrés au tourisme patrimonial. » BRAVO! (source : Wikipedia et The Atlantic)

 

2 mauvaises pratiques – «Booh»

IKEA, ENTREPRISE RESPONSABLE?

Pour les PMEs en tourisme, une des actions les plus importantes pour s’inscrire dans la durabilité, c’est d’avoir une politique d’achats responsables. Voyez l’excellent modèle ICI de la Sépaq. Le plus grand défi pour une entreprise, c’est aussi de s’assurer de faire affaire avec un fournisseur réellement responsable. Un nouveau film documentaire révèle les dessous de la chaîne IKEA. Avec un chiffre d'affaires ayant dépassé 44 milliards d'euros en 2023, la multinationale est aussi le premier consommateur d'arbres au monde. Concrètement, 1 arbre est abattu toutes les 2 secondes uniquement pour les besoins d'IKEA. Mais les scandales se multiplient:

  • Trafic de chênes de la France vers la Chine
  • Approvisionnement illégal de bois dans la forêt boréale russe, une région protégée et un puits de carbone essentiel
  • Collaboration avec des fournisseurs biélorusses ayant recours au travail forcé dans les prisons et les colonies pénales où les opposants au régime sont enfermés
  • Achat de milliers d'hectares dans les Carpates roumaines, l'une des plus importantes forêts anciennes du monde, au point de devenir le plus grand propriétaire foncier privé de Roumanie. BOOH!

 

SKI DE FOND : DES POLLUANTS ÉTERNELS

Décidément, on en apprend tous les jours. S’il y a un sport qui nous reconnecte bien avec la nature, c’est bien le ski de fond. Or, les données scientifiques révèlent que la cire des skis et des planches à neige pollue sérieusement. Dès la fin des années 1950, l’industrie raffole des substances polyfluoroalkylées (PFAS) pour leurs propriétés imperméabilisantes, antiadhésives et antitaches. Aujourd’hui, ces agents cancérigènes ont envahi notre quotidien: on les retrouve dans les poêles en téflon, les emballages alimentaires, les pneus, les batteries de véhicules électriques, les pesticides, les cosmétiques, les vêtements, le Gore-Tex, le fart et les combinaisons de ski... jusqu’au sang qui coule dans nos veines. Le risque est aussi une contamination des nappes phréatiques, des bassins versants et donc des cours d’eau, des lacs… Selon ce reportage diffusé par TF1 le 25 janvier dernier, les quantités de PFAS retrouvées dans les stations de ski sont bien plus importantes que dans les sites où les sports d'hiver ne sont pas pratiqués. BOOH!

 

2 bonnes pratiques – «Hourra»

VIVA EL TURISMO SUSTENTABLE EN MÉXICO

Le site touristique et naturel de Xochimilcos au sud de Mexico est un parfait exemple de durabilité combinant l’environnement, la culture, le folklore, l’agrotourisme et le tourismeArticle intéressant ICI dans le journal El Pais (en anglais) sur ce site reconnu par l’UNESCO. HOURRA!

 

COMMENT AIDER VOS VOYAGEURS À AGIR DURABLEMENT

Il y a des pléiades d’études et de recherches portant sur le tourisme durable. Plus ou moins pertinentes. Celle-ci, du Forum économique mondial et de la firme Accenture, a le mérite d’être concrète et pratique, car on sait qu’il existe un grand écart entre ce que disent les voyageurs dans les sondages sur leur intérêt de voyager «vert» et ce qu’ils font vraiment. Alors, voici des pistes sur «comment les aider à combler cet écart»… HOURRA!

 

---------------------------------  

Jean-Michel Perron 

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arrivée d’OpenAI

  30 novembre 2022 : la journée où l’intelligence artificielle interpella sérieusement les métiers du tourisme OpenAI, le robot le plus avancé - accessible gratuitement à tous - va transformer le tourisme. Mon gendre français qui gère une boîte de conception de jeux vidéo à Bordeaux m’a initié à ce nouvel outil « révolutionnaire » qui va transformer nos façons de travailler et de voyager.  Certains prédisent même la fin de Google, d’autres la disparition de certains métiers. Je m’y suis inscrit le 3 décembre dernier et je fais partie du million d’utilisateurs enregistrés dès la 1re semaine.  C’est gratuit au départ, mais selon les blocs d’heures requis, différents forfaits sont offerts. Deux sections distinctes : le «  Playground   »  qui peut intégrer des applications personnalisées. Et il  y a le clavardage polyglotte  par le robot conversationnel - ChatGPT - très rapide et efficace (malgré des erreurs spécifiques telles qu’indiquer la présence de restaurants Michelin à Montréal ou

12 inspirations en tourisme durable au Québec

  Il y a deux semaines je vous parlais de destinations internationales inspirantes en durabilité , en nouveau tourisme. Aujourd’hui, regardons ce qui se fait ici au Québec. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait l’inventaire exhaustif de ces individus et de ces entreprises touristiques fermement engagées dans une transition durable, mais ces 12 organisations/personnes sont définitivement inspirantes. Pour retrouver nos principaux leaders engagés en durabilité, les membres de la nouvelle organisation Tourisme durable Québec — près de 200 — en constituent la base.   1.     Monastère des Augustines : la poursuite d’une mission historique   !   Dans le Vieux-Québec, un des grands leaders de la transition durable au Québec. Les dernières Augustines encore vivantes à Québec ont de quoi être fières. Premier hôpital en Amérique du Nord — l’hôtel Dieu — (1639), cet hôtel concept poursuit la mission vers une santé globale. Les actions en durabilité sont exhaustives et se déclinent dans l

Devenir une icône touristique, quelle est la recette magique ? 3 nouvelles icônes en 2022 à Montréal, au Massif et à Saint-Faustin

  Tout le monde le sait, une de nos forces au Québec, c’est la créativité. Alors laissons-la s’exprimer et supportons-la financièrement.  Plus il y en aura, plus le Québec dans son ensemble sera perçu comme une destination originale à  découvrir. Car, en tourisme, depuis les temps immémoriaux, il  y a deux valeurs universelles menant à la réussite et qui ne changent pas: l’accessibilité et l’unicité .    Saluons ces 3 nouveaux lieux emblématiques  qui sauront attirer les visiteurs, je vous le garantis. Si j’avais à gager un bitcoin, ce serait sur chacun d’ eux.   L’ Anneau de Montréal « Land art » urbain, de jour et de nuit. 50 000 livres, 90 pieds : prouesse technologique (chauffante l’hiver, suspendu dans les airs)  mais surtout une signature architecturale originale en plein centre-ville marquant le retour à une vie plus normale post-covidienne dans le secteur de Place Ville-Marie.  Construite à Trois-Rivières (vous voyez, Montréal a besoin des régions !). «  Ce nouveau symb