Passer au contenu principal

2 + 2 + 2 en 2 minutes, par Jean-Michel Perron #23

 

2 inspirations – «Bravo»

LE TRANSPORT EN COMMUN HIVERNAL, EN NATURE

(Photo : Sépaq. Voir autres photos ICI)

La vallée des Fantômes, dans le parc national des Monts-Valin au Saguenay, est l’une des plus puissantes icônes distinctives de l’hiver québécois sur tous nos marchés touristiques (le CH, la traversée en canot du fleuve à Québec, la pêche blanche en cabanes en sont d’autres). Privilégier le transport en commun dans nos parcs nationaux comme ici, c’est super. De plus, le transport ici bonifie l’expérience du visiteur par son unicité, sa sécurité et le partage entre visiteurs. Y ajouter du carburant durable (biodiesel ou hydrogène vert) serait logique, car nul besoin de changer de moteur. «BRAVO»

 

L’IA EN TOURISME SELON LES AMÉRICAINS

(Source : NYTimes)

Que ce soit dans le cahier Tendances de TourismExpress ou partout sur la planète, l’IA révolutionne le tourisme, comme je l’anticipais dès 2022 dans cette chronique.

Concrètement, les “Étatsdésuniens” qui s’y connaissent en IA, mentionnent pour 2024:

  • Les voyageurs commenceront à interagir avec des sites comme Airbnb, Expedia et Priceline en tapant des questions, en plus de cocher des cases pour rechercher un hébergement, des restaurants et des équipements comme des piscines;
  • Aérien : l’IA pourrait améliorer la modification automatique de la réservation sur de nouveaux vols lorsque les clients manquent des correspondances ou que la météo bloque les pistes. Chez United Airlines, par exemple, un logiciel plus intelligent peut offrir des options de modification de réservation et émettre des bons de restauration et d'hébergement lorsqu'un vol est annulé, plutôt que de simplement modifier la réservation d'un vol;
  • Aérien : les systèmes formés sur des ensembles de données plus volumineux et plus à jour permettront aux algorithmes dynamiques de tarification des billets des compagnies aériennes de mieux utiliser des données, telles que les prévisions météorologiques et les recherches des clients pour facturer autant qu'ils le peuvent, tout en continuant à remplir les avions. «BRAVO?»

 

2 mauvaises pratiques – «Booh»

HERTZ ABANDONNE 20 000 AUTOS ÉLECTRIQUES

(Photo : NYTimes, 11/02/24)

Baisse de valeur des Tesla (Musk a coupé de 30% les prix en 2023, une excellente nouvelle, par ailleurs), coût et temps de réparation élevés, accidents plus nombreux (causés par le manque d’expérience des conducteurs avec une auto qui accélère rapidement) et inquiétude des clients à trouver des bornes électriques. Bravo à Hertz d’avoir été pionnier, même s’il reporte le déploiement massif des électriques. Ça retarde notre transition à tous et envoie un mauvais signal, alors que les Américains achètent de plus en plus de ces véhicules… Ceux-ci sont d’ailleurs nos touristes à cibler pourvu que les corridors routiers menant au Québec soient bien garnis de bornes de recharge rapides. «BOOH»

 

CES ÉVÉNEMENTS EN NATURE QUI IMPACTENT

(Photo : The Conversation)

Participer à des courses « trail » et « ultratrail » via des événements amateurs ou professionnels, ça influence positivement une partie de la population à s’entraîner et à découvrir la nature. Pratiquées par des athlètes passionnés de nature désireux d’entrer en contact avec elle, voire de la préserver, ces sports s’avèrent pourtant extrêmement impactant sur l’environnement (transport, faune, flore…). Voyez ICI les détails d’une enquête à cet effet. Un des champions du monde, Kilian Jornet (photo), a décidé d’agir en ce sens: une réduction de ses transports en avion, une participation accrue à des courses locales, la création d’une fondation de préservation de l’environnement, et le lancement d’une marque de trail engagée dans la transition énergétique. «BRAVO» M. Jornet et autres engagé(e)s dans une transition. Sinon «BOOH» aux autres.

 

2 bonnes pratiques – «Hourra»

UNE TRANSITION HÔTELIÈRE RAPIDE EN FRANCE

(Photo : Radio-France)

Alors que l’affichage environnemental sera obligatoire en 2026 pour tous les établissements touristiques français (question de temps aussi au Québec, à moins que, tout comme pour la classification des établissements, on juge ça inutile au détriment de l’expérience de nos visiteurs?), les hôteliers réalisent qu’agir en durabilité apporte des économies $$$ (selon les calculs de Betterfly tourism, pour chaque nuitée il est possible d'économiser 1 euro de coût d'exploitation sur l'année, ce qui, pour un hôtel moyen, représente 15 000 euros d'économies par an). «Les postes d'économie sont nombreux dans l'hôtellerie: l'eau, l'énergie, l'entretien et le linge, le gaspillage alimentaire. Si les écogestes se sont peu à peu généralisés, comme les serviettes que l'on ne change pas tous les jours, les bouteilles de savon rechargeables, les professionnels vont devoir désormais aller au-delà en engageant des travaux de rénovation thermique et autres moyens d'économiser les ressources». Plus de détails dans cette entrevue radio de Radio-France. «HOURRA!»

 

RESPECT EN NATURE EN 10 QUESTIONS

(Source : lanaturetejuge.ca)

Un outil de sensibilisation à de bons comportements en forêt. Faites le test de 10 questions pour savoir si vous possédez déjà les bonnes habitudes Un autre excellent outil, simple d’usage, à partager auprès des visiteurs pour le «savoir-vivre» en plein air. «HOURRA!»

 

-----------------------

  

Jean-Michel Perron

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arrivée d’OpenAI

  30 novembre 2022 : la journée où l’intelligence artificielle interpella sérieusement les métiers du tourisme OpenAI, le robot le plus avancé - accessible gratuitement à tous - va transformer le tourisme. Mon gendre français qui gère une boîte de conception de jeux vidéo à Bordeaux m’a initié à ce nouvel outil « révolutionnaire » qui va transformer nos façons de travailler et de voyager.  Certains prédisent même la fin de Google, d’autres la disparition de certains métiers. Je m’y suis inscrit le 3 décembre dernier et je fais partie du million d’utilisateurs enregistrés dès la 1re semaine.  C’est gratuit au départ, mais selon les blocs d’heures requis, différents forfaits sont offerts. Deux sections distinctes : le «  Playground   »  qui peut intégrer des applications personnalisées. Et il  y a le clavardage polyglotte  par le robot conversationnel - ChatGPT - très rapide et efficace (malgré des erreurs spécifiques telles qu’indiquer la présence de restaurants Michelin à Montréal ou

12 inspirations en tourisme durable au Québec

  Il y a deux semaines je vous parlais de destinations internationales inspirantes en durabilité , en nouveau tourisme. Aujourd’hui, regardons ce qui se fait ici au Québec. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait l’inventaire exhaustif de ces individus et de ces entreprises touristiques fermement engagées dans une transition durable, mais ces 12 organisations/personnes sont définitivement inspirantes. Pour retrouver nos principaux leaders engagés en durabilité, les membres de la nouvelle organisation Tourisme durable Québec — près de 200 — en constituent la base.   1.     Monastère des Augustines : la poursuite d’une mission historique   !   Dans le Vieux-Québec, un des grands leaders de la transition durable au Québec. Les dernières Augustines encore vivantes à Québec ont de quoi être fières. Premier hôpital en Amérique du Nord — l’hôtel Dieu — (1639), cet hôtel concept poursuit la mission vers une santé globale. Les actions en durabilité sont exhaustives et se déclinent dans l

Devenir une icône touristique, quelle est la recette magique ? 3 nouvelles icônes en 2022 à Montréal, au Massif et à Saint-Faustin

  Tout le monde le sait, une de nos forces au Québec, c’est la créativité. Alors laissons-la s’exprimer et supportons-la financièrement.  Plus il y en aura, plus le Québec dans son ensemble sera perçu comme une destination originale à  découvrir. Car, en tourisme, depuis les temps immémoriaux, il  y a deux valeurs universelles menant à la réussite et qui ne changent pas: l’accessibilité et l’unicité .    Saluons ces 3 nouveaux lieux emblématiques  qui sauront attirer les visiteurs, je vous le garantis. Si j’avais à gager un bitcoin, ce serait sur chacun d’ eux.   L’ Anneau de Montréal « Land art » urbain, de jour et de nuit. 50 000 livres, 90 pieds : prouesse technologique (chauffante l’hiver, suspendu dans les airs)  mais surtout une signature architecturale originale en plein centre-ville marquant le retour à une vie plus normale post-covidienne dans le secteur de Place Ville-Marie.  Construite à Trois-Rivières (vous voyez, Montréal a besoin des régions !). «  Ce nouveau symb