Passer au contenu principal

La Suède, #1 des destinations touristiques durables

  Combiner luxe, durabilité et mieux-être physique et mental : Stedsans, ferme & restaurant en Suède

Les pays européens sont loin devant pour la transition durable en tourisme. Le « Sustainable Travel Index » de la firme de recherche EuromonitorInternational , la référence mondiale, analyse annuellement sous 56 indicateurs, 99 pays afin d’aider les destinations et les entreprises touristiques à faire la transition vers une forme de tourisme plus résiliente, qui tient compte des impacts positifs et négatifs, en équilibrant les préoccupations environnementales, sociales et économiques.



 Les 7 volets du tourisme durable considérés dans ce palmarès

 

Pourquoi la Suède, ce pays de 10 millions de citoyens ?

La Suède est un pionnier dans la recherche sur l'évaluation du cycle de vie, qui est essentielle pour comprendre le plein impact du comportement des voyageurs et des modes de consommation. Le pays s'est concentré sur la création de valeur provenant du tourisme ce qui aide son économie, son environnement et la société en général, entraînant ainsi des améliorations dans de nombreux domaines. Le gouvernement suédois a établi le cadre essentiel à ce succès en adoptant  les 17 ODD, notamment en ce qui concerne l'action pour le climat, conserver la biodiversité dans l'Arctique et s’engager sérieusement vers une économie circulaire, zéro émission de carbone. Focalisée sur l'élaboration d'une stratégie de tourisme durable, la Suède travaille à la promotion du tourisme rural et régional dans ses centres-villes. Le pays bénéficie également d'infrastructures de transport efficaces et des formes de voyage alternatives à l'aérien pour aider à apaiser « la honte du vol ».

Dans le Top 15, c’est l’Estonie qui s’est le plus amélioré en tourisme durable avec les indicateurs suivants :

  •      Baisse de 50% des MP10 (pollution air) depuis 2015
  •      Croissance de la forestation augmentant ainsi la biodiversité
  •    Développement du transport durable par train et autobus urbains avec de l’énergie verte produite localement
  •   Visit Estonia appuie son tourisme sur la nature, l’authenticité et la culture/gastronomie
  •     A adhéré à GSTC en 2021

Côté inspiration et forte progression, trois pays :

·       Nouvelle-Zélande :

o   Plan de développement touristique vise un tourisme regénérateur de la société, de la culture, de l’environnement et de l’économie, appuyé sur les valeurs traditionnelles Maori

o   Priorités à la décarbonation, à la protection de la biodiversité, adoption de l’économie circulaire, promotion des différents patrimoines et transformation du comportement des visiteurs

o   La promesse Tiaki (engagement des visiteurs). Charmante vidéo ICI

o   La relance du tourisme par un tourisme regénérateur

·   Le Guatemala et la République dominicaine ont  fait progresser leur position de 16 places durant la période 2016-2021

Le Canada qui était 24e dans le palmarès 2020 a progressé cette année dans la catégorie du transport durable et fait mieux que les États-Unis.

Ce palmarès met en lumière la manque criant de connaissances (data) que nous avons en tourisme au Québec afin de réaliser un diagnostic de notre tourisme sous les angles durables permettant de préciser nos enjeux/opportunités. Nous pourrions par la suite se donner des objectifs communs, une vision audacieuse et nous comparer  avec les meilleurs. Les solutions et les inspirations comme vous le voyez, pullulent ailleurs sur la planète. Qu’attendons-nous pour agir et innover collectivement ?  Tic, tac, tic, tac…le temps presse, les changements climatiques s’accélèrent.

Jean-Michel Perron


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

12 inspirations en tourisme durable au Québec

  Il y a deux semaines je vous parlais de destinations internationales inspirantes en durabilité , en nouveau tourisme. Aujourd’hui, regardons ce qui se fait ici au Québec. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait l’inventaire exhaustif de ces individus et de ces entreprises touristiques fermement engagées dans une transition durable, mais ces 12 organisations/personnes sont définitivement inspirantes. Pour retrouver nos principaux leaders engagés en durabilité, les membres de la nouvelle organisation Tourisme durable Québec — près de 200 — en constituent la base.   1.     Monastère des Augustines : la poursuite d’une mission historique   !   Dans le Vieux-Québec, un des grands leaders de la transition durable au Québec. Les dernières Augustines encore vivantes à Québec ont de quoi être fières. Premier hôpital en Amérique du Nord — l’hôtel Dieu — (1639), cet hôtel concept poursuit la mission vers une santé globale. Les actions en durabilité sont exhaustives et se déclinent dans l

Destinations Finlande, Hawaï et Norvège : d’une approche client à une approche résident !

   Le collier «  Lei », symbole du nouveau tourisme hawaien Un virage à 180 degrés dans le développement et la mise en marché du tourisme. Alors que nous sommes, après deux ans, enfin à l’aube d’une véritable relance en tourisme passant du stade de pandémie à endémie ; Alors  que pour assurer cette relance touristique, l’enjeu des ressources humaines EST la priorité #1 à court terme. Sans RH, il ne pourra y avoir également une transformation déterminante de notre tourisme face aux changements climatiques, notre défi existentiel à tous. Des entreprises, des destinations, des organisations et des individus convaincus de l’avenir durable du tourisme agissent et se transforment. Aujourd’hui, parlons de trois destinations très engagées qui décident de se transformer pour le mieux.    Chacune fait le pari que l’expérience des visiteurs sera bonifiée et les recettes touristiques maintenues même si elles exigent des visiteurs de respecter le mode de vie local et d’agir responsablement . Ici a

Contact Nature : modèle d’une entreprise durable !

                                                                                    Marc-André Galbrand Entrevue avec cette entreprise saguenéenne, leader du tourisme durable au Québec. «   Le tourisme peut être un vecteur très positif mais est devenu sur la planète uniformisateur : moins de rencontres de sens, moins de diversité. Il faut plutôt s’assurer d’apporter des impacts positifs…   ». Marc-André Galbrand, le DG, donne d’entrée de jeux la philosophie de cette entreprise fondée en mai 2008 avec quatre entités qui se fusionnent alors :  l' Association des pêcheurs sportifs de la Rivière-à-Mars ; l e camping Au jardin de mon père ;  l e centre plein air Bec-Scie ; Okwari aventures. Et il rajoute : «   J’espère que le tourisme ne va pas revenir comme en 2019   ». Je ne connais aucune autre entreprise en tourisme au Québec aussi engagée dans un véritable tourisme durable en osmose avec les leaders du secteur de la planète. Un point commun de toutes ces organisations engagées