Passer au contenu principal

Jasons ensemble de tourisme !



J’écris en tourisme sporadiquement depuis 2007. Pour dénoncer des faits critiquables et suggérer des pistes de solutions afin que le secteur du tourisme au Québec soit performant, équitable et durable.  J’ai perdu de multiples mandats à titre de consultant de la part d’organisations que mes écrits ont offusqués. Je ne m’en excuse pas. Et maintenant en 2020, à 61 ans, après 46 ans en tourisme, je vais tout faire pour contribuer à ce que le tourisme fasse partie de la solution face aux changements climatiques et non pas perpétue son emprunte négative majeure. Tout ceux et celles qui voudrez poursuivre notre tourisme sur les mêmes bases qu’avant COVID, me trouverez sur votre chemin.  Nous - et nos enfants-  pouvons tous bien vivre d’un nouveau tourisme alors cessons dès maintenant de vouloir toujours plus gros, plus grand, plus nombreux, plus forts, plus loin.  La solution est dans l’autrement.  Le Québec peut et doit penser son tourisme autrement.

Je ne suis pas un «  écolo  » , je suis un opérateur en tourisme qui témoigne de son vivant, à travers ses 80 000 km de routes parcourus au Québec par année depuis 30 ans, de changements rapides parmi notre faune et notre flore.  Triste témoin par exemple de la baisse incroyable des mouches sur nos pare-brises l’été, d’une baisse inhabituelle des caribous du troupeau de la rivière Georges  et des oiseaux de notre forêt boréale.   On ne peut laisser ce merdier aux autres générations et se complaire dans le déni, ne pensez-vous pas ? (quoique moins de moustiques…😉)

Alors, après mures réflexions covidiennes et devant les défis pour les entreprises, les organisations et notre société  dans son ensemble, je me lance dans un blogue qui me permettra psychologiquement de me libérer de mes frustrations et de mes fantasmes touristiques pour le Québec de demain.   

Sous la forme de pensées journalières, par de courts textes sur des sujets couvrant l’actualité et avec un dossier de fonds deux fois par mois. J’espère de tout cœur que vous m’accompagnerez par vos commentaires et vos critiques dans cette belle aventure.  Mon rêve est de créer une communauté dynamique de gens du tourisme, agents de changement dans leur milieu.  M’accompagnerez-vous ?

En terminant, j’écrivais ceci en juin 2007 dans TourismExpress :  

 « On doit devenir des modèles au niveau de la gestion de l’eau, des déchets, des matériaux, des sources d’énergie, de la protection des paysages, etc. Au Québec, on est pour l’environnement mais dans le concret, on repassera. On trouve charmants Stephen Guilbeault et Laurie Waridel mais on vote pour Harper qui permet le saccage environnemental du nord de l’Alberta. Il faut donc qu’il se fasse un changement d’attitude véritable car de nombreux touristes américains et européens vont vite déchanter lors de leurs séjours ici… »

 


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

12 inspirations en tourisme durable au Québec

  Il y a deux semaines je vous parlais de destinations internationales inspirantes en durabilité , en nouveau tourisme. Aujourd’hui, regardons ce qui se fait ici au Québec. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait l’inventaire exhaustif de ces individus et de ces entreprises touristiques fermement engagées dans une transition durable, mais ces 12 organisations/personnes sont définitivement inspirantes. Pour retrouver nos principaux leaders engagés en durabilité, les membres de la nouvelle organisation Tourisme durable Québec — près de 200 — en constituent la base.   1.     Monastère des Augustines : la poursuite d’une mission historique   !   Dans le Vieux-Québec, un des grands leaders de la transition durable au Québec. Les dernières Augustines encore vivantes à Québec ont de quoi être fières. Premier hôpital en Amérique du Nord — l’hôtel Dieu — (1639), cet hôtel concept poursuit la mission vers une santé globale. Les actions en durabilité sont exhaustives et se déclinent dans l

Destinations Finlande, Hawaï et Norvège : d’une approche client à une approche résident !

   Le collier «  Lei », symbole du nouveau tourisme hawaien Un virage à 180 degrés dans le développement et la mise en marché du tourisme. Alors que nous sommes, après deux ans, enfin à l’aube d’une véritable relance en tourisme passant du stade de pandémie à endémie ; Alors  que pour assurer cette relance touristique, l’enjeu des ressources humaines EST la priorité #1 à court terme. Sans RH, il ne pourra y avoir également une transformation déterminante de notre tourisme face aux changements climatiques, notre défi existentiel à tous. Des entreprises, des destinations, des organisations et des individus convaincus de l’avenir durable du tourisme agissent et se transforment. Aujourd’hui, parlons de trois destinations très engagées qui décident de se transformer pour le mieux.    Chacune fait le pari que l’expérience des visiteurs sera bonifiée et les recettes touristiques maintenues même si elles exigent des visiteurs de respecter le mode de vie local et d’agir responsablement . Ici a

Contact Nature : modèle d’une entreprise durable !

                                                                                    Marc-André Galbrand Entrevue avec cette entreprise saguenéenne, leader du tourisme durable au Québec. «   Le tourisme peut être un vecteur très positif mais est devenu sur la planète uniformisateur : moins de rencontres de sens, moins de diversité. Il faut plutôt s’assurer d’apporter des impacts positifs…   ». Marc-André Galbrand, le DG, donne d’entrée de jeux la philosophie de cette entreprise fondée en mai 2008 avec quatre entités qui se fusionnent alors :  l' Association des pêcheurs sportifs de la Rivière-à-Mars ; l e camping Au jardin de mon père ;  l e centre plein air Bec-Scie ; Okwari aventures. Et il rajoute : «   J’espère que le tourisme ne va pas revenir comme en 2019   ». Je ne connais aucune autre entreprise en tourisme au Québec aussi engagée dans un véritable tourisme durable en osmose avec les leaders du secteur de la planète. Un point commun de toutes ces organisations engagées