Passer au contenu principal

+2+2 en 2 minutes, par Jean-Michel Perron #27 – Notre responsabilité; affichage obligatoire; les drogues du mieux-être; un party débile; tourisme rural et Web écoresponsable

 

2 inspirations – «Bravo»

LE TOURISME DURABLE EST NOTRE RESPONSABILITÉ D’ENTREPRISE, PAS CELLE DES VOYAGEURS

Est-ce que nous accordons trop de responsabilités aux voyageurs pour réaliser la transition durable en tourisme? Absolument, et une récente analyse révélatrice de BehaviourSMART l’a confirmé. Cette entreprise se penche sur les sciences du comportement, décryptant la façon dont les voyageurs pensent et agissent et utilisent ces connaissances pour influencer leur comportement de voyage durable.

«Les gens voyagent pour créer des souvenirs et vivre une expérience. Souvent, leur motivation première est de se détendre et de ne pas se sentir responsables. Dans les deux cas, la durabilité devient un obstacle.» C’est donc l’industrie du tourisme qui doit prendre les devants. Nous ne pouvons pas compter sur les voyageurs pour apporter un changement durable à notre place. Behaviour Smart présente des études de cas de PMEs touristiques de la Norvège, de la Finlande et de la Slovénie comme exemples de réussite. Que font-ils avec succès? Ils font des choix durables invisibles et non négociables! Pour combler l'écart entre la décision et la pratique en matière de durabilité, il est essentiel de s'assurer que le tourisme durable soit l'option par défautLire l’article complet ICIBRAVO! 

 

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL OBLIGATOIRE EN 2026

Il y a actuellement une ruée en France pour les hôtels vers les certifications vertes, car une nouvelle loi entrera en vigueur en 2026. Comme la classification, tu devras afficher ton empreinte écologique. «Les postes d'économie sont nombreux dans l'hôtellerie: l'eau, l'énergie, l'entretien et le linge, le gaspillage alimentaire. Si les écogestes se sont peu à peu généralisés, comme les serviettes que l'on ne change pas tous les jours, les bouteilles de savon rechargeables, les professionnels vont devoir désormais aller au-delà en engageant des travaux de rénovation thermique et autres moyens d'économiser les ressources.» Écouter ici le reportage de Radio France. À quand au Québec? BRAVO!

 

2 mauvaises pratiques – «Booh»

LE TOURISME PSYCHÉDÉLIQUE EN ONTARIO ET AILLEURS

 Le «Tangerine Retreat» au Pays-Bas.

Au menu : la truffe de psilocybine, petit champignon au cœur de nombreuses études scientifiques récentes.

Après le tourisme esthétique, le tourisme de guerre, le tourisme de la dernière chance, en voici un autre bien réel, celui du psychédélique. Le mieux-être par la drogue.

Dans un article récent du Figaroon y apprenait que «… les visiteurs de Dimensions Algonquin, en Ontario, propose de petites cabanes en bois autour d'un lac, image d'Epinal de la forêt canadienne, cocktail de substances en prime! Plus étonnant encore, la psilocybine, la MDMA et le DMT pourraient être utilisées… en lune de miel.» C'est ce que propose l'agence Beautiful Space pour offrir aux couples un «voyage spirituel partagé qui les emmènera dans une nouvelle phase de leur relation».

Du Viagra et un scotch avec ça? Pourquoi vouloir tant fuir la réalité alors que la nature nous offre tant… naturellement? BOOH!

 

CHAMPAGNE, CAVIAR, BORA-BORA!

La firme de cosmétiques Tarte a invité en jet privé pour 4 nuits 30 influenceuses à s’éclater en Polynésie française. L’an passé, c’était à Dubaï. Cette opération marketing reflète parfaitement ce qui est inacceptable en tourisme, en marketing et dans notre société de surconsommation. Imaginez les GES émis pour ce voyage de 5 jours, et tout ça pour mousser via TikTok des produits cosmétiques à de jeunes adolescentes ébahies…

Heureusement, de plus en plus de jeunes voient clair. “I’ve been influenced! To buy any brand but Tarte,” a commenté cette femme sur TikTok. C’est en dénonçant ce type de tourisme irresponsable qu’on va faire évoluer les choses. BOOH!

 

2 bonnes pratiques – «Hourra»

TOURISME RURAL : S’INSPIRER DES MEILLEURS!

L’OMT (maintenant appelée ONU Tourisme) met à la disposition des communautés la plus vaste plateforme numérique au monde consacrée au tourisme rural, ‘TourismConnectsRural’. Celle-ci va renforcer la collaboration au sein du réseau des «Best Tourism Villages by UNWTO» en mettant en relation quelque 200 destinations rurales de toutes les régions du monde. Belle occasion de collaborer et d’apprendre des meilleurs. HOURRA!

 

UN SITE WEB ÉCORESPONSABLE

Voyez en haut sur ce site de l’attrait touristique majeur (Lascaux) comment ils font la promotion de la navigation Web écoresponsable. Y aller par le positif est souvent gagnant en transition durable. HOURRA!

 

  

Jean-Michel Perron

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Arrivée d’OpenAI

  30 novembre 2022 : la journée où l’intelligence artificielle interpella sérieusement les métiers du tourisme OpenAI, le robot le plus avancé - accessible gratuitement à tous - va transformer le tourisme. Mon gendre français qui gère une boîte de conception de jeux vidéo à Bordeaux m’a initié à ce nouvel outil « révolutionnaire » qui va transformer nos façons de travailler et de voyager.  Certains prédisent même la fin de Google, d’autres la disparition de certains métiers. Je m’y suis inscrit le 3 décembre dernier et je fais partie du million d’utilisateurs enregistrés dès la 1re semaine.  C’est gratuit au départ, mais selon les blocs d’heures requis, différents forfaits sont offerts. Deux sections distinctes : le «  Playground   »  qui peut intégrer des applications personnalisées. Et il  y a le clavardage polyglotte  par le robot conversationnel - ChatGPT - très rapide et efficace (malgré des erreurs spécifiques telles qu’indiquer la présence de restaurants Michelin à Montréal ou

12 inspirations en tourisme durable au Québec

  Il y a deux semaines je vous parlais de destinations internationales inspirantes en durabilité , en nouveau tourisme. Aujourd’hui, regardons ce qui se fait ici au Québec. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait l’inventaire exhaustif de ces individus et de ces entreprises touristiques fermement engagées dans une transition durable, mais ces 12 organisations/personnes sont définitivement inspirantes. Pour retrouver nos principaux leaders engagés en durabilité, les membres de la nouvelle organisation Tourisme durable Québec — près de 200 — en constituent la base.   1.     Monastère des Augustines : la poursuite d’une mission historique   !   Dans le Vieux-Québec, un des grands leaders de la transition durable au Québec. Les dernières Augustines encore vivantes à Québec ont de quoi être fières. Premier hôpital en Amérique du Nord — l’hôtel Dieu — (1639), cet hôtel concept poursuit la mission vers une santé globale. Les actions en durabilité sont exhaustives et se déclinent dans l

Devenir une icône touristique, quelle est la recette magique ? 3 nouvelles icônes en 2022 à Montréal, au Massif et à Saint-Faustin

  Tout le monde le sait, une de nos forces au Québec, c’est la créativité. Alors laissons-la s’exprimer et supportons-la financièrement.  Plus il y en aura, plus le Québec dans son ensemble sera perçu comme une destination originale à  découvrir. Car, en tourisme, depuis les temps immémoriaux, il  y a deux valeurs universelles menant à la réussite et qui ne changent pas: l’accessibilité et l’unicité .    Saluons ces 3 nouveaux lieux emblématiques  qui sauront attirer les visiteurs, je vous le garantis. Si j’avais à gager un bitcoin, ce serait sur chacun d’ eux.   L’ Anneau de Montréal « Land art » urbain, de jour et de nuit. 50 000 livres, 90 pieds : prouesse technologique (chauffante l’hiver, suspendu dans les airs)  mais surtout une signature architecturale originale en plein centre-ville marquant le retour à une vie plus normale post-covidienne dans le secteur de Place Ville-Marie.  Construite à Trois-Rivières (vous voyez, Montréal a besoin des régions !). «  Ce nouveau symb